lundi 26 février 2018

Une épicerie coopérative et participative

Un projet pour cette année .... 


... c'est une idée qui est née à la suite de l'initiative du"Chat des noisettes" à Deservillers de distribuer son pain dans des boites à pains
Pourquoi ne pas faire plus avec d'autres produits locaux ? 

Le principe de la boite devient alors un peu juste même si elle pourrait devenir une boite à tout. Le concept d'une épicerie participative a germé dans la tête d'une petite équipe de personnes qui empoigne le sujet. Initié dans le cadre de la CIGALES Bois de Lune  à Amancey, ce projet continue de murir. 

Les modèles sont la Louve à Paris ou les épiceries sur réseau Monepi. Le principe repose le postulat que pour être consommateur, il faut prendre des parts dans la coopérative et donner des heures de travail au sein du magasin. C'est donc un outil qui appartient à tous et qui distribue du "local" à des prix compétitifs pour la clientèle  et rémunérateurs pour les producteurs.

Si le sujet vous intéresse  citoyenslouelison@gmail.com  ou 06 88 50 12 63 

Séminaire annuel de la Pive

SEMINAIRE ANNUEL DE LA PIVE #2


L’équipe de la Pive vous propose un week-end d’échange,
ouvert à toutes et à tous !

Une belle occasion pour se rencontrer, découvrir ou redécouvrir
le fonctionnement de l’association, se questionner et cheminer ensemble.


Rendez-vous le 24 et 25 mars 2018
au Gîte du Moulin
8, rue du Moulin à Voray sur l'Ognon


Riche programme en perspective :
 
SAMEDI

12h - Repas partagé tiré du sac, installation dans le gite

14h - Accueil et café
14h30 - Présentation des groupes locaux

16h00 - Bilans 2016/2017, objectifs et prévisions pour 2017/2018
16h15 - Définissons ensemble nos ambitions pour la Pive

18h15 - Quelle contribution des groupes locaux à la dynamique de la Pive ?

19h30 - Échanges libres, repas, soirée animée grâce à vos talents !


DIMANCHE


8h - Accueil et café
8h30 - La stratégie de communication de la Pive

11h - Conclusions et perspectives

12h - Rangement du gite, repas partagé tiré du sac

 
+ D'INFOS

Mail : pive.monnaie.comtoise@gmail.com
Téléphone : 06 52 62 05 21

Merci de vous inscrire avant le 11 mars sur ce lien :


https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdMyD5rt5EXdamrzNUTZZdFYMQBzhXAgQYYoCHxCNR9LvMqaw/viewform?usp=sf_link

& D'envoyer votre participation à :
Association La Pive - 31 rue Battant - 25000 BESANCON


Pour des raisons d'organisation, si désistement à moins de 5 jours du séminaire, nous ne pourrons pas rembourser votre participation.
Voray sur l’Ognon est à deux pas de la gare Franche-Comté TGV !

Nous vous espérons nombreuses et nombreux !

A très bientôt, l’Equipe de la Pive


Collectif Pour les Paysages du Massif Jurassien



Carnet rose

Les associations (Association de Protection du val du Drugeon, France Nature Environnement Doubs, Les Gazouillis du Plateau, Murs & Murgers, Terrasses bisontines) et participants individuels. sont heureux.ses de vous faire part de la naissance du collectif  Pour les Paysages du Massif Jurassien.

Le bébé a été conçu à la suite du succès en nombre et qualité de la conférence «Murs, murgers, affleurements rocheux, quand nos paysages disparaissent…» qui s'est tenue à Orchamps-Vennes le 10 novembre 2017. Plus de 250 personnes s'étaient déplacées pour mieux connaître cet élément du patrimoine paysager et naturel de notre région, menacé notamment par le développement de l'usage du casse-cailloux.

Le collectif s'est doté de plusieurs commissions de travail, il intervient dès maintenant en direction des services de l’État pour obtenir la fin des destructions irréversibles que cette pratique génère. Il prévoit conduire des actions d'information, de sensibilisation et de conviction pour une évolution des paysages du massif respectueuse du souhait des habitants et de la biodiversité.

Toutes les bonnes volontés, associatives, individuelles, prêtes à accompagner le bébé dans sa croissance, vers sa réussite, sont les bienvenues !

Article de France 3 Région : En savoir plus..

Pour infos : 

L'association Les Gazouillis du Plateau organise un cycle de conférences sur les milieux naturels des montagnes franc-comtoises.Ces conférences ont toutes lieu à 20 heures 15.
Le 9 mars, à Frambouhans, Salle des Tilleuls, Les affleurements rocheux, par la biologiste suisse Nadine Apolloni.
Le 6 avril, à Trévillers, Salle des fêtes, Les reptiles de Franche-Comté, par l'herpétologue Michel Cottet.
Le 18 mai, à Damprichard, Mairie, Lunes de miel, par le naturaliste Jacques Ioset.
Le 15 juin, à Charquemont, Salle des fêtes, Les insectes par le naturaliste Jean-Yves Cretin.
Entrée libre.

mercredi 21 février 2018

AG constitutive

Assemblée Générale constitutive du Collectif Loue Lison



Samedi 17 mars :

Salle des Iles basses, Ornans - à 11h00



Participez à la création d'une l'association dont les objectifs sont :
 - Favoriser la circulation de l'information entre les habitants, les associations, les élus, les acteurs économiques du territoire qui agissent pour la transition écologique et citoyenne.
- Impulser et coordonner les actions qui vont dans ce sens sur le territoire Loue-Lison.
- Favoriser la vie sociale et les relations conviviales entre acteurs ainsi que l'attractivité du Territoire.  
- Plus précisément, Les domaines que l'association se propose de promouvoir sont les suivants :
- les circuits courts et la production alimentaire locale,
- la transition énergétique et les énergies renouvelables,
- le tri des déchets, le recyclage, la ressourcerie et l'économie circulaire,
- la protection des milieux naturels et le respect de l'environnement.
- les débats citoyens et l'éducation populaire,
- l'utilisation locale de l'épargne et la finance solidaire.
- la solidarité avec les personnes isolées ou en difficulté.  

Plus généralement, le collectif Loue Lison souhaite encourager tout ce qui favorise le développement économique et social ainsi que les attitudes responsables vis-à-vis de l’humain et l'environnement.

Télécharger les statuts en cours d'élaboration

Donnez nous votre avis : citoyenslouelison@gmail.com

Un Collectif ?

Voilà un peu plus de 2 ans que nous agissons sous la bannière d’un collectif de citoyens. Il nous semble que pour être acteurs, les habitants n’ont pas forcément besoin d’un cadre juridique. Il nous semble également que le collectif est le support qui se rapproche le mieux d’un espace où la parole est libre et où  la créativité s’exprime sans contrainte.

Nous souhaitons garder cet esprit en toutes circonstances même si nous en venons aujourd’hui à proposer la création d’une association. Le monde est ainsi fait, qu’un minimum de reconnaissance et d’existence passe par le fait de rentrer dans des cases.

Nous  franchissons donc le pas, sans renier de nos engagements d'origine.